Spip d’archivages Institut Universitaire de Formation des Maîtres - philippeclauzard.com
Accueil du site > Cours Processus d’Apprentissage > Supports pédagogiques et inégalités scolaires

Supports pédagogiques et inégalités scolaires

lundi 18 avril 2016, par Philippe Clauzard

Voici un livre qui s’attaque à un sujet toujours brûlant en France  : l’échec scolaire et les inégalités sociales qui lui sont associées. Ce collectif coordonné par Stéphane Bonnéry développe une thèse qui va à contre-courant des idées dominantes. Les auteurs défendent l’idée que la pédagogie qui est aujourd’hui à l’œuvre dans les classes a exigé non seulement un changement de posture de l’enseignant (devenu «  celui qui pose des questions  ») mais aussi de la part de l’élève, à qui l’on intime désormais l’ordre d’être acteur de son savoir. Or, affirment les auteurs, ce changement de posture impose des «  sauts cognitifs  » (pour reprendre l’expression de Jack Goody) qui s’appuient sur des dispositions socialement acquises dont les enfants issus des classes populaires sont moins bien dotés. Autrement dit, cette pédagogie plus «  active  » accentuerait l’effet des inégalités sociales et culturelles. Réfléchir, se poser des questions, conceptualiser, expérimenter…, ces exigences peuvent se révéler fort déstabilisantes pour certains élèves ainsi que pour leurs familles, affirment les auteurs, dont on aurait aimé que le propos soit parfois davantage étayé par des matériaux empiriques. En conclusion, ils se défendent de vouloir pour autant revenir à une école plus magistrale. Ils plaident pour que les enseignants soient davantage formés à utiliser ces nouveaux supports afin de ne pas laisser les élèves les plus fragiles sur le bord du chemin de la connaissance.

Voir en ligne : Article complet de Sciences Humaines

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0