Spip d’archivages Institut Universitaire de Formation des Maîtres - philippeclauzard.com
Accueil du site > Autour de recherches > Colloques scientifiques > Coopérer en classe avec ses élèves : une scène d’apprentissage dans un dialogue (...)

BIENNALE DE L’EDUCATION

Coopérer en classe avec ses élèves : une scène d’apprentissage dans un dialogue entre gestes d’enseignement et gestes d’étude

CNAM PARIS 2015

mercredi 7 octobre 2015, par Philippe Clauzard

- « Coopérer ? » : thématique centrale de la Biennale 2015

Longtemps la société a pensé progresser en spécialisant ses activités, qu’elles soient économiques, professionnelles, scientifiques, sociales, culturelles. Tout se passe aujourd’hui comme si elle estimait au contraire que son développement passe par le décloisonnement, le partage, la mutualisation, la recomposition des spécialités auparavant distinguées. Coopérer se trouve au centre d’une nouvelle « culture d’action » économique et sociale associée à d’autres cultures valorisant l’autonomie, l’ouverture, l’efficience, l’expérience et l’accompagnement. L’injonction et/ou le désir de coopérer se manifestent actuellement dans de multiples champs professionnels dont l’entreprise, la santé, l’éducation, la culture, le social. La notion de coopération elle-même couvre un champ sémantique très large : collaboration, aide, participation, contribution, association… Elle pose des questions scientifiques à la fois passionnantes et complexes. Comment penser les interactivités, les transactions, les couplages, les « chorégraphies » d’activités, les « co-activités », l’action collective, au travail, en formation, dans la vie quotidienne ? De quels concepts disposons-nous pour les saisir ? Elle est enfin au centre du débat politique mondial : recomposition des territoires, des grandes régions géopolitiques, modification des règles économiques et sociales, renouveau de l’économie sociale et solidaire, nouvelles organisations du travail et de la production.

- Voir en ligne : http://labiennale.cnam.fr/la-bienna...

http://labiennale.cnam.fr/

- - Résumé de communication :

Coopérer en classe, c’est penser une dynamique interactive en termes de co-activité enseignant–élèves (Pastré, 2011). Considérant que les élèves sont en classe pour apprendre, pour étudier et les enseignants pour faire apprendre, pour enseigner... il s’entrelace dans une perspective de « co-opération », de « coactivité » des gestes d’enseignement et des gestes d’étude sur la scène d’enseignement - apprentissage que constitue la classe. Nous appuyant sur nos recherches et les travaux de Sensevy (2007), relatifs à l’action conjointe, nous tentons d’appréhender des « gestes de coopération » entre celui qui sait quelque chose et celui qui va apprendre de celui qui sait. Il nous semble que l’étayage prend forme dans le concept de coopération, un « ensemble gestuel » au coeur d’une « matrice de gestes » que nous modélisons pour une lisibilité et une professionnalisation optimales du travail enseignant.

Mots clefs : Action conjointe enseignant - élèves, co - activité, matrice de gestes professionnels, gestes d’enseignement et d’étude, geste de coopération.

Summary : Cooperate in class, it’s an interactive dynamic thinking in terms of student-teacher co-activity (Pastre,2011). With this paper we try to understand and define “cooperative actions” between those who know something and the one who will learn from one who knows. We rely on our research and the work of Sensevy, on “joint action”.

Keywords : Teacher joint action - students, co - activity, professional gestures matrix, teaching and study gestures gesture of cooperation.

- Diaporama de la communication : http://www.philippeclauzard.com/par...

- Voir en ligne la Programmation : http://labiennale.cnam.fr/pedagogie...

- Texte publiés sur HAL : https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0